Protection Protocoles Progressivité

Protection - Protocoles - Progressivité

Le plan de reprise des services du Département

Soucieux que le Département de la Haute-Saône continue d’exercer ses missions de solidarité en faveur de nos concitoyens et de remplir pleinement son rôle d’aménageur du territoire, le président KRATTINGER a demandé à ses services d’établir une feuille de route particulière, en réponse à la crise sans précédent que nous affrontons actuellement.

Objectif : 100 % des missions assurées à terme
Activité 100%

Le Plan de continuité des services

Lors de l’entrée en vigueur du confinement, le 16 mars dernier, le Département a adopté un plan de continuité des services qui a permis d’assurer de nombreuses missions telles que :

  • Le maintien des Assemblées du Conseil départemental pour délivrer les décisions
  • La continuité du suivi et de l’accompagnement des enfants placés à l’Aide sociale à l’enfance
  • Le suivi et l’accompagnement des établissements médico-sociaux
  • La promotion de la culture via les Réseaux sociaux (Archives, Médiathèque départementale et Musées)
  • La relance des chantiers du BTP en collaboration avec les entreprises locales

Le Plan de reprise des services

L’évolution de la situation sanitaire au niveau national et les constats effectués sur le terrain en Haute-Saône ont conduit le Département à construire un Plan de reprise des services autour de trois piliers fondamentaux :

  • la PROTECTION des salariés, qui constitue une condition totalement prioritaire,

     

  • la mise en place de PROTOCOLES sanitaires co-construits dans chaque service par un assistant de prévention et un encadrant de proximité, sous l’autorité des directeurs et avec l’aide du Service des Ressources Humaines,

     

  • la PROGRESSIVITE du dispositif de reprise qui doit permettre d’améliorer graduellement les protocoles et les procédures, pour aboutir à un nouveau modèle d’organisation du travail durable, de manière à anticiper les impacts de la crise sanitaire qui vont très certainement persister dans le temps.

A travers ces trois piliers il s’agit de définir la doctrine départementale, puis de la décliner dans chacun des 54 services. Chaque responsable de service travaille avec un assistant de prévention désigné. 16 protocoles ont déjà été validés à ce jour !

Ce travail de construction, effectué en collaboration avec les organisations syndicales, permet d’identifier l’ensemble des besoins en produits et en matériel pour chaque service.

A partir du 25 mai, les encadrants de proximité et les assistants de préventions seront formés par le SDIS70 à l’application des protocoles que nous avons établis avec les salariés.

Un travail de communication sera assuré pour informer chaque agent. (vidéos d’explications et signalétique).