Covoiturage

Covoiturage

Le covoiturage, c’est pratique !

Quand on n’a pas de voiture, quand on est éloigné des transports en commun ou que l’on veut réduire son budget transport, le covoiturage, c’est la solution pour se déplacer.
Le covoiturage permet à plusieurs personnes de se regrouper au sein d’un véhicule unique pour effectuer un même trajet. En Haute-Saône comme ailleurs, le covoiturage doit se positionner comme une véritable alternative à l’utilisation de la voiture individuelle.

Réduisez votre budget transport
Avec la hausse des prix du carburant, les dépenses liées au transport représentent une part toujours plus importante du budget des ménages : Pourquoi ne pas diminuer vos frais de transport en partageant vos déplacements avec d’autres personnes !

Moins d’embouteillage
Le co-voiturage permet de diminuer les problèmes d’embouteillage et de stationnement.

Pensez écolo
Il est urgent aujourd’hui de protéger l’environnement : covoiturer c’est agir chaque jour  pour moins de CO2 et de gaz à effet de serre dans l’atmosphère !

Convivial
Le covoiturage offre la possibilité de s’entraider et de partager un moment : couper avec la monotonie des trajets solitaires !

Le Département et les aires de covoiturage

Le co-voiturage s’est imposé comme un moyen économique et écologique de se déplacer ! L’essor du covoiturage est visible dans notre département et le conseil départemental se doit d’appréhender l’offre de covoiturage globalement, de manière cohérente, sur tout le territoire.

Deux paramètres confèrent aux habitants de la Haute-Saône de bonnes opportunités pour covoiturer dans le cadre de leurs déplacements domicile-travail:

  • Le Département de la Haute-Saône offre un habitat globalement dispersé ce qui induit fréquemment un éloignement entre le domicile, les services et le lieu de travail. Les habitants de ces territoires ruraux globalement peu desservis par les transports en commun, ont davantage recours à la voiture individuelle pour se déplacer. L’important équipement automobile rend les populations plus sensibles aux augmentations inéluctables de prix du carburant. La recherche d’une mobilité à prix raisonnable devient alors un enjeu majeur.
  • La plusspart du temps, les zones réceptrices se situent dans les grandes agglomérations Haut-Saônoises et les départements limitrophes, mais également dans des communes où siègent des grandes entreprises. Etant donné qu’une grande partie des flux domicile-travail convergent vers des destinations communes, il apparaît donc plus facile de trouver des covoitureurs potentiels.

La démarche s’est déroulée en plusieurs phases. Dans un premier temps un repérage des aires de covoiturage spontanées et potentielles sur le territoire a été effectué. Après une analyse des sites, une rencontre avec les communautés de communes a été organisées et enfin une proposition de projet a été avancée. L’idée est de mettre en oeuvre la politique dans une démarche partenariale, avec la volonté d’inciter le développement de la pratique du covoiturage en mutualisant les moyens, en mettant en synergie les initiatives locales et en assurant la cohérence à l’échelle départementale.La finalité est de créer un réseau d’aires de covoiturage pertinent avec des aménagements homogènes et adaptés pour l’ensemble des Haut-Saônois.