Marcher sur les traces du Tour de France

Avant d’assister le 11 juillet prochain à l’arrivée du Tour de France à La Super Planche des Belles Filles, nous vous invitons à (re)découvrir la richesse et la beauté de la Haute-Saône.

Après le Col des Croix, faites une pause au Musée départemental de la Montagne, mettant en scène les conditions de vie dans une ferme du XIXe siècle à Haut-du-Them-Château-Lambert, premier village traversé par la Grande Boucle. Prenez le temps également de visiter l’Espace Nature Culture, lieu d’exposition valorisant les richesses naturelles et culturelles de la Haute-Saône.

Vous voilà au nord-est du département, là où la Haute-Saône offre un site hors du commun : le plateau des 1 000 Étangs, autrement appelé La Petite Finlande. C’est le paradis des randonneurs et le lieu idéal pour apprécier une nature exceptionnelle, façonnée par des glaciers disparus depuis 12 000 ans. Difficile de comptabiliser le nombre exact des étangs, de tailles variables, nous vous invitons à poursuivre votre route.  

Arrêt à Servance, village qui a donné son nom au ballon éponyme, le Ballon de Servance, situé à 1 266 m, au pied duquel la rivière l’Ognon prend sa source. Vous êtes au saut de l’Ognon ! Vous poursuivez votre retour et vous arrivez à Miellin connu pour la Chapelle Saint-Blaise, dont l’eau apaiserait tous les maux. De nombreux visiteurs s’y pressent chaque année.

Reprenez votre souffle : il faut maintenant gravir le Col des Chevrères (914 m) avec 3,5 km de montée à 9,5 %. Les cyclistes connaissent bien cette ascension, assez irrégulière et réputée difficile. Après ce sommet, redescendez légèrement en direction de Belfahy, perché à 900 mètres d’altitude, ce qui lui vaut d’être le plus haut village de Haute-Saône et du Massif des Vosges. Vous pouvez récompenser votre effort, avec une pause gourmande en dégustant la fameuse tarte aux myrtilles.

Poursuivez votre route jusqu’aux hauteurs de Fresse, où vous bénéficierez d’un panorama circulaire, allant de la Colline Notre-Dame-du-Haut à Ronchamp au plateau des 1 000 Étangs, sans oublier Luxeuil-les-Bains, le massif vosgien et la Planche des Belles Filles. Pour rejoindre La Planche des Belles Filles, il vous faut traverser les communes de Plancher-Bas puis de Plancher-les-Mines, village natal de l’acteur-réalisateur et scénariste Patrick Bouchitey.

De là, comme les cyclistes, entamez l’ultime montée de près de 7 km conduisant à la ligne d’arrivée. Vous y êtes : appréciez La Super Planche des Belles Filles et le superbe panorama qui vous est offert.